création et refonte de site internet

un site web sur-mesure pour atteindre vos objectifs

mettre en place ou refondre un site internet n’est plus aujourd’hui une simple question de tendance graphique, d’évolution technologique ou de positionnement sur Google

C’est TOUT cela à la fois, mais c’est surtout UNE question fondamentale : à se poser : comment faire en sorte que mon site m’aide à atteindre mes objectifs ?
Chez Les imageurs, nous plaçons le site internet au cœur de votre stratégie digitale afin qu’il soit un vecteur de prospection et d’acquisition de nouveaux clients.

Notre processus de travail commence par la prise en compte de vos objectifs, des besoins de vos clients et de vos contraintes. De la définition de la stratégie à la mise en ligne, jusqu’au suivi, nous vous conseillons et vous accompagnons, pas à pas, dans toutes les phases de votre projet.

choisir son nom de domaine

C’est une étape parfois négligée ou remise à plus tard mais qu’il est important d’aborder le plus tôt possible. Pourquoi ? Parce que votre nom de domaine sera votre adresse sur le web, il fera partie intégrante de votre image et de votre signature. Il est donc nécessaire d’avoir une véritable réflexion marketing sur ce sujet.
Souhaitez-vous être visible avec le nom de votre entreprise, de votre marque ? Il existe aujourd’hui plus de 700 extensions : laquelle sera la plus efficace sur votre marché : .fr, .com, .org…?

le cahier des charges

Vous êtes décidé à faire ou refaire votre site ? Vous avez réfléchi à vos objectifs ? L’étape suivante est l’incontournable rédaction d’un cahier des charges. En vous contraignant à mettre noir sur blanc vos objectifs, cibles et besoins, ce document va vous donnera une vision claire et complète de votre projet. De l’arborescence au webdesign en passant par le référencement, un cahier des charges vous permettra de vous poser les bonnes questions et sera la base de travail pour les agences que vous mettrez en concurrence. Document de référence, il doit permettre à votre interlocuteur (votre futur prestataire) de comprendre d’où vous partez et où vous voulez aller.

Que doit-on trouver dans un cahier des charges ?

Suivant la complexité de votre projet, le cahier des charges devra être plus ou moins précis mais certains points sont incontournables :

  • la description de votre projet : pourquoi maintenant, quels objectifs…
  • la présentation de votre entreprise : histoire et valeurs, positionnement, concurrents, chiffre d’affaires, clients…
  • une première réflexion sur les contenus : arborescence envisagée, types de contenus disponibles ou souhaités, fonctionnalités
  • les prestations souhaitées, les délais attendus et vos critères de sélection : les personnes à qui vous destinez ce cahier des charges devront savoir quel est exactement leur périmètre d’intervention et ce qui est important pour vous. Si vous avez des préférences en termes de design signalez-le, en donnant si possible des exemples de sites qui vous plaisent ou vous déplaisent et en expliquant pourquoi. Si le référencement est votre priorité absolue, dites le également.
  • enfin, si vous avez une enveloppe budgétaire définie, pourquoi le cacher ? Il est inutile de faire “plancher” une agence sur un projet génial mais que vous n’aurez finalement pas les moyens de vous offrir : cela ne peut générer que perte de temps et frustration des deux côtés.

la réalisation

choisir son prestataire

Réaliser un site internet demande de nombreuses compétences : analyse des besoins, développement, webdesign, SEO… que vous retrouverez dans une agence web. Les besoins que vous aurez définis sont une première base pour orienter vos recherches de prestataire :

  • renseignez-vous sur différentes agences et voyez si elles semblent “en phase” avec vos objectifs.
  • visitez les sites web des agences, regardez leurs cas clients, leurs réalisations, leur ancienneté, le périmètre de leurs prestations…
  • demandez conseil à votre réseau

Si votre projet comporte de forts enjeux pour vous, pourquoi ne pas tester une agence en lui confiant une petite mission en amont. Cela vous permettra de juger de sa réactivité, du “feeling” que vous pouvez avoir avec ses équipes…
Vous souhaitez consulter plusieurs agences ? Commencez par en sélectionner 5 ou 6 puis retenez les 3 agences avec lesquelles vous vous sentez le plus d’affinités et transmettez-leur votre cahier des charges : plus vous consulterez d’agences, plus vous aurez à passer de temps à éplucher, comparer des propositions parfois difficiles à comparer. Être efficace, c’est commencer par faire des choix.

CMS : le moteur de votre site web

arborescence

L’objectif premier de Google est d’apporter la meilleure réponse possible à une problématique d’un internaute. Si votre site internet a une arborescence cohérente, Google sera en mesure la comprendre et de proposer la page la plus adéquate selon la requête de l’internaute.
Une arborescence bien construite améliorera donc aussi votre référencement naturel.


les contenus les plus importants doivent être accessibles très rapidement

Comment s’y prendre ?

  • listez tous les contenus existants et organisez-les par catégorie. Vous aurez une vision globale et repérerez plus facilement les contenus qui manquent ou à l'inverse ceux qui sont superflus…
  • regardez ce que font vos concurrents pour vous assurer de pas avoir oublié une catégorie, repérer les bonnes idées ou les erreurs à ne pas commettre
  • ne visez qu’une expression-clé par page : on ne chasse bien qu’un lièvre à la fois
  • évitez les structures trop profondes pour que l’internaute garde une vision mentale “d’où il se trouve”. Les contenus les plus importants doivent être accessibles très rapidement. Il est généralement conseillé de ne pas dépasser 3 niveaux dans une catégorie (un menu) mais ce n’est qu’une recommandation. Si l’organisation de certaines rubriques vous amène à prévoir un niveau 4, interrogez vous sur son utilité pour le visiteur et sur la logique de la navigation. Si c’est pertinent ne vous en privez pas. Les dogmes ont leurs limites !
  • enfin, une bonne structure c’est aussi une URL pertinente et donc explicite
    Exemple : nomdusite.com/isolation/thermique/isolation-thermique-par-interieur/

Pour finir, schématisez votre arborescence pour avoir une vue d’ensemble. L’important est d’avoir une représentation visuelle claire du plan du site. Des logiciels spécifiques existent pour cela (Gloomaps, MindMeister, Cacoo, Balsamiq) mais vous pouvez tout à fait modéliser votre arborescence sur PowerPoint, voire sur papier !

les contenus

Présenter votre entreprise, vos équipements de haute-technologie, vos réalisations... est important et rassurera vos futurs clients le moment venu, mais n’oubliez pas qu'en allant interroger Google, tout visiteur cherche d’abord une solution à ses problèmes, avant de rechercher une entreprise ou un prestataire.

Écrire pour le web, c’est donc :

  • s’adresser à votre futur client avant tout,
  • être pédagogique, percutant, fluide et synthétique
  • écrire en français, sans faute d’orthographe ou de syntaxe, et en tenant aussi compte des préférences de Google !

Cette tâche, chronophage, est trop souvent sous-estimée, voire même absente des cahiers des charges, alors qu’elle est essentielle.

Notre conseil
Faites appel à des professionnels, rédactrices ou rédacteurs, journalistes formés au web : vous gagnerez en temps et en efficacité ! Parlez-en à votre agence.

design et identité du site

La première impression de l’internaute est souvent décisive, or la vue est le sens le plus sollicité chez l’être humain. Qualité des photos, choix des couleurs, de la typographie, lisibilité globale… tous ces aspects seront jugés en 2 à 4 secondes par vos visiteurs ce qui les décidera ou pas, à poursuivre leur visite !

  • Identifiez-vous clairement : votre logo doit être suffisamment visible, choisissez une baseline qui permette d’identifier, en un slogan ou une phrase courte, ce que vous faites ou les valeurs qui vous animent.
  • Veillez à utiliser des photos parlantes et de qualité, elles contribuent en grande partie à votre image et à la confiance que vos visiteurs vous accorderont. Utilisez dans la mesure du possible vos propres photos : l’abus de photos de banques d’images va rendre votre site «insipide». Vous êtes unique, montrez le !

les fonctionnalités


réfléchissez au besoin de votre visiteur et au bénéfice que ces fonctionnalités lui apporteront

Les fonctionnalités de votre site permettront à votre visiteur d’accomplir les actions qui vont l’aider dans sa démarche : prise de contact, demande de devis, localisation, inscription à une newsletter, comparatif dynamique, modélisation de produit, réservation, achat… tout est envisageable !
Ces fonctionnalités pourront nécessiter des développements spécifiques, d’où la nécessité de décrire vos besoins précisément dans le cahier des charges.

Un conseil : réfléchissez au besoin de votre visiteur et au bénéfice que ces fonctionnalités lui apporteront. Inutile d’alourdir votre site avec des fonctionnalités que personne n’utilisera : la vitesse de chargement de votre site s’en portera mieux et votre site consommera moins de ressources #sobrietenumerique 🙂

Notre conseil :
listez toutes les fonctionnalités auxquelles vous pensez, classez-les de cette façon : “les indispensables, “les utiles” et “les bonus”.
Les “indispensables” devront faire partie de la V1 de votre site bien sûr. Gardez les autres “sous le coude” et faites un point sur votre site 6 mois à 1 ans après sa mise en ligne. Peut-être porterez-vous alors un autre regard sur ces fonctionnalités.

la sécurité

Tout système informatique comporte des failles et internet ne fait pas exception.
Vous pensez être à l’abri car votre site ne comporte pas de données confidentielles ?

Vous vous trompez car les motivations des hackers peuvent être très diverses :

  • récupérer des données importantes (données bancaires), mais aussi les données privées de clients telles que leurs adresses e-mails, les téléchargements qu’ils ont effectués sur l’espace privé de votre site, les produits qu’ils ont achetés… et “monnayer” ces informations
  • modifier, voire complètement remplacer, le contenu de votre site pour profiter de son référencement, insérer des liens vers leurs produits, faire de la propagande, salir votre réputation…
  • espionner votre activité et revendre les infos à la concurrence
  • saboter votre site ou le rendre inopérationnel pour freiner votre activité
  • ou tout simplement s’entraîner à trouver des failles pour gagner en compétences et en notoriété (manque de bol, c’est tombé sur vous !)

Sécuriser votre site internet est donc fondamental pour :

  • protéger les données qui transitent entre votre site et votre visiteur
  • renforcer la confiance du visiteur envers votre site internet
  • améliorer le référencement naturel de votre site (Google aime la sécurité)
  • éviter de perdre du temps et dormir sur vos 2 oreilles

De nombreuses actions doivent être mises en œuvre et la première est sans doute... de bien choisir votre agence web ! La sécurité de votre site dépend en effet beaucoup de la façon dont il sera développé ainsi que de son hébergement.

l'accessibilité

Quelle que soit votre approche, l’objectif de votre site est d’être visible, compréhensible et donc accessible par vos cibles. Un site web accessible est un site dont les contenus sont consultables par tous les internautes : personnes valides, seniors, personnes en situation de handicap (déficience visuelle ou auditive, mobilité réduite, troubles cognitifs). On estime que cela touche en France environ 24% de la population active (source INSEE) et il y a fort à parier que certaines de vos cibles sont concernées.


mettre en place certaines règles qui amélioreront l’accessibilité globale de votre site web

Toute augmentation même marginale du trafic a son importance, ça vaut le coup de s’intéresser à la question non ? De plus, en optimisant l’accessibilité, vous garantissez non seulement que votre site web s’adresse à la plus large audience possible, mais aussi que chaque visiteur bénéficie d’une expérience utilisateur de qualité.

Les administrations publiques et entreprises affiliées sont tenues de suivre un ensemble de bonnes pratiques pour l’accessibilité numérique de leur site web, en se basant sur les recommandations du WCAG 2.1. Vous n’êtes sans doute pas concerné, mais vous pouvez, à votre niveau, mettre en place certaines règles très simples qui amélioreront l’accessibilité globale de votre site web comme veiller aux contrastes, mettre en place un fil d'ariane, sous-titrer les vidéos...

les obligations légales

mentions légales


l’absence de mentions légales n’est pas un bon signal pour engager une relation professionnelle

La page "Mentions légales" d’un site internet n’est sans doute pas la plus sexy qui soit mais elle est obligatoire, ce qui est une première bonne raison pour s’y intéresser !

La deuxième est que cette page a une fonction de réassurance pour votre visiteur : il a en effet la garantie d’y trouver l’entité responsable du site qu’il visite, ainsi qu’un moyen de la contacter. L’absence de mentions légales n’est pas un bon signal pour engager une relation professionnelle.

Sur le site d’une société les mentions légales doivent indiquer les informations suivantes :

  • dénomination ou raison sociale
  • nom du responsable de la rédaction pour les sites publiant des contenus éditoriaux
  • coordonnées téléphoniques
  • adresse du siège social
  • nom du directeur ou du codirecteur de la publication
  • renseignements concernant l’hébergeur du site (nom, dénomination ou raison sociale, adresse et numéro de téléphone)

Selon les cas, d’autres informations peuvent être exigées.

RGPD - Règlement Général sur la Protection des Données

Si, comme c’est souvent le cas, votre site Internet permet la collecte de données personnelles, notamment à travers un formulaire, la création d’un compte en ligne ou une commande en ligne, celui-ci doit être conforme aux règles de protection des données personnelles. Vos mentions légales devront donc intégrer une partie portant sur le traitement et l’utilisation de ces données en précisant de façon claire, précise, concise et accessible :

  • l’identité et les coordonnées du responsable de traitement des données
  • la finalité et la base juridique du traitement des données
  • le caractère obligatoire ou non de la collecte des données
  • le destinataire des données
  • la durée de conservation des données
  • les droits des clients sur les données collectées et traitées
  • le droit du client d’introduire une réclamation

Les cookies

Pour faire simple, un cookie est un petit programme que va installer votre site sur l’ordinateur de vos visiteurs. Pour quoi faire ? Pour savoir qu‘il est passé par là et le reconnaître lors de sa prochaine visite.


grâce aux cookies vous pouvez savoir combien d’internautes sont venus sur votre site

hébergement et maintenance

choisir un hébergeur pour mon site web

Héberger son site internet c’est lui trouver une maison où il pourra vivre en sécurité et faire son job tranquillement. Et son job c’est d’accueillir tous les visiteurs qui souhaitent le voir, bien les servir, le faire rapidement et 24h sur 24h, sans défaillir.
Se tromper d’hébergeur peut donc avoir des conséquences graves : lenteurs d’affichage des pages et des téléchargements, manque de réactivité de certaines fonctionnalités, voire coupure pure et simple du service. Autant de désagréments pour l’utilisateur qui auront des conséquences sur votre visibilité sur le net.

Notre conseil : définissez bien vos besoins en la matière, comparez les offres et consultez les avis

vous souhaitez savoir si l’inbound marketing est
adapté à votre entreprise et peut vous aider dans
votre croissance ?